Ergonomie de bureau 30.03.2015 4 caractéristiques essentielles à considérer pour l’achat de vos chaises «ergonomiques»

Dans le monde du travail, la chaise est sans contredit l’équipement le plus utilisé. Les fabricants l’ont bien compris. De plus en plus de modèles, de styles et d’options sont disponibles sur le marché. Toutefois, que doit-on savoir avant de choisir une chaise, quelles caractéristiques prioriser?

Tout d’abord, plus la chaise est utilisée sur une longue période de temps, plus les caractéristiques recherchées doivent être spécifiques. En effet, une chaise utilisée dans une salle de conférence pourra être confortable pour une heure mais être à l’origine d’inconforts si elle est utilisée à un poste de travail de bureau, pendant plusieurs heures par jour. Ensuite, la chaise doit pouvoir s’ajuster aux caractéristiques physiques de l’utilisateur. De ce fait, pour assurer le confort des travailleurs, les chaises de bureau doivent comporter un minimum d’ajustements et d’options.

4 caractéristiques essentielles:

L’assise doit s’ajuster en hauteur pour permettre un bon positionnement des jambes et des bras par rapport à la surface de travail. En fonction de la taille de l’utilisateur et de la hauteur du mobilier de travail, la hauteur de la chaise doit être ajustée de manière à éviter une pression excessive derrière les membres inférieurs et à permettre le travail à l’ordinateur avec les épaules détendues.

Le dossier doit être muni d’un support lombaire adéquat, qui ne se déforme pas lorsque le poids du haut du corps est appuyé, en plus d’être ajustable en hauteur et en inclinaison. Lors du travail en position assise, le creux lombaire s’affaisse ce qui entraîne un mauvais positionnement de la colonne vertébrale et un étirement des muscles, tendons et ligaments du dos. Par conséquent, un bon support lombaire est essentiel pour minimiser l’impact de la position assise sur le creux lombaire et ainsi, assurer le confort et la santé du dos de l’utilisateur, particulièrement pour des périodes prolongées.

Les appuis-bras doivent s’ajuster en hauteur et en largeur pour permettre le support des avant-bras, tout en conservant les coudes près du corps et les épaules détendues. Étant donné les différences morphologiques entre les utilisateurs (ex. femme menue mesurant 5 pieds vs homme grand et costaud de 6 pieds 6 pouces), la plage d’ajustement des appui-bras doit être suffisante pour convenir à un maximum d’utilisateurs. Également, selon la configuration du mobilier, les appuis-bras doivent parfois être abaissés pour glisser sous la surface de travail.

L’assise ajustable en profondeur est aussi une caractéristique intéressante à considérer, particulièrement pour les travailleurs de plus petite taille.

La norme CSA Z412-00 précise de manière détaillée les ajustements que devraient comporter une chaise de travail ergonomique. D’ailleurs, notre grille d’évaluation pour l’achat de nouvelles chaises présente une liste synthèse des critères basés sur les lignes directrices spécifiées dans cette norme. 

Contactez-nous si vous avez besoin de conseils ou de support au 877 621-5512 ou à info@entrac.ca 

comments powered by Disqus