Invalidité et retour au travail 26.06.2014 L’assignation temporaire des travailleurs blessés, comment la maximiser?

L’assignation temporaire des travailleurs blessés comporte plusieurs avantages pour une entreprise. Toutefois, le processus menant à l’assignation temporaire est parfois jonché d’obstacles qui réduisent son utilisation et son efficacité. Parmi ces obstacles, le choix des tâches proposées ainsi que le mode de présentation de ces tâches au médecin du travailleur sont parmi les plus fréquents. Du côté du médecin, une description vague des tâches, ne lui permettant pas de se représenter clairement le travail, amènera au refus de l’assignation temporaire. Du côté de l’employeur, des tâches sans plus-value pour l’entreprise ou comportant trop de contraintes de gestion vont nuire à l’utilisation de l’assignation temporaire.

Par conséquent, pour maximiser l’utilisation de l’assignation temporaire, une démarche en trois étapes peut être réalisée soit :

  • Identifier parmi les tâches ou les postes habituels, ceux ayant un bon potentiel d’assignation temporaire. Ils présentent de faibles exigences physiques, amènent une valeur ajoutée à l’entreprise, n’occasionnent pas de surcharge pour les autres travailleurs et seront simples à gérer. 
  • Documenter les exigences physiques minimales requises pour réaliser ces tâches
  • Concevoir des formulaires présentant, de manière synthétisée et claire, les tâches proposées ainsi que les exigences physiques requises pour les réaliser, afin de faciliter la compréhension du médecin et ainsi, sa prise de décision.

Saviez-vous que pour être valide, l’assignation temporaire doit être autorisée par le médecin qui a charge de l’employé. Ainsi, le consentement du médecin est une condition indispensable à l’assignation temporaire.

Pour en savoir plus, contactez-nous!

comments powered by Disqus