You need to enable your cookies to buy on this website.

8 septembre 2020

Ergonomie et télétravail en chiffres : benchmark chez 55 employeurs

Retour

Des données pour comprendre le télétravail

Dans le cadre du webinaire «Ergonomie et télétravail : benchmark, standards corporatifs et meilleures pratiques, nous avons mené un sondage auprès de 55 employeurs représentants des petites, moyennes et grandes entreprises. Le but était de prendre le pouls de l’intégration de l’ergonomie dans les politiques de télétravail et de comprendre quelles actions devaient être posées pour mieux s’adapter. L’objectif de ce sondage était aussi de permettre à toute organisation de se comparer en créant un benchmark.

 

D’où proviennent les données de notre sondage sur télétravail?

80 % des répondants sont des professionnels travaillant dans le département des ressources humaines ou de santé et sécurité au travail. Plus de 80 % des entreprises sondées sont situées à Montréal ou dans la grande région de Montréal. Les autres provenaient de Québec et d’autres régions du Québec. Au niveau du nombre d’employés de bureau, 25 % ont moins de 100 employés de bureau, plus de 35 % ont entre 101 et 500 employés de bureau, plus de 10% ont entre 501 et 1000 employés de bureau et environ 25 % regroupent 1001 employés de bureau et plus. Donc, les différentes tailles d’entreprises étaient représentées de façon assez uniforme. De plus, 40 % des organisations ont des employés syndiqués.

Le télétravail avant et après la pandémie

Avant la pandémie, environ 10 % des employés faisaient du télétravail régulier (3 jours ou plus par semaine), tandis que près de 30 % étaient des télétravailleurs occasionnels. Lorsque nous avons demandé aux entreprises si elles croyaient que ça allait changer dans le futur, voici ce que nous avons obtenu. Selon les répondants, les télétravailleurs réguliers atteindront environ 20 %. Tandis que les travailleurs occasionnels passeront à près de 50 %. Il est à noter que ceci est une tendance anticipée et que plusieurs n’avaient pas de réponses précises pour l’instant.

Encadrer le télétravail

Environ le tiers des entreprises sondées ont une politique. Parmi celles-ci, près de 100% ont défini les rôles et responsabilités de l’employé et de l’employeur relatifs à la santé et sécurité au travail et à l’ergonomie. Par contre, les équipements fournis par l’entreprise (42 %), les standards corporatifs d’aménagement (38 %), les exigences de formation (14 %) et les procédures en cas d’inconforts (24 %) sont peu adressés dans les politiques des entreprises.

Dans le futur, pour répondre aux changements amenés par la pandémie, près de 75 % des entreprises prévoient créer ou modifier leur politique afin d’inclure tous les principaux volets de la SST et de l’ergonomie.

Standardiser l’aménagement du bureau

Selon notre sondage, environ 15 % des entreprises ont des critères définis pour l’aménagement du bureau et l’achat d’équipements. Le tiers de celles qui ont déjà des standards d’aménagement ont impliqué des ergonomes dans leur processus. Donc, près de 6 entreprises sur 10 n’ont pas de standards conçus ou validés avec des spécialistes en ergonomie. Cela signifie que certaines entreprises ont parmi leurs équipements standards, des équipements parfois inadéquats d’un point de vue ergonomique comme par exemple des chaises sans support lombaire ou encore des accessoires ergonomiques qui ne s’adressent pas aux employés de bureau en général.

Dans le futur, plus de 60 % des entreprises prévoient créer ou adapter leurs standards corporatifs. Si vous en faites partie, assurez-vous que l’ergonomie fait partie intégrante des critères de sélection des équipements. Vous devez aussi donner des repères clairs aux employés afin qu’ils puissent aménager adéquatement leur espace de travail.

Prévoir un budget pour s’adapter au télétravail

Présentement, environ 15 % des entreprises ont un budget moyen de 800 $ pour l’aménagement de bureau et l’achat d’équipements pour les télétravailleurs réguliers. 13% prévoient augmenter leur budget.  Pour les télétravailleurs occasionnels, 5 % des entreprises ont un budget qui se situe entre 50 $ et 200 $. Ceci dit, plus de 75% des entreprises sondées sont en réflexion sur le budget futur alloué aux télétravailleurs.

Valider et documenter l’environnement de travail à la maison

Selon nos clients sondés, 7 entreprises sur 10 ne valideront pas le respect de leurs exigences en termes de standards corporatifs pour l’aménagement du poste de travail. Par contre, environ 30 % valideront et documenteront l’environnement de travail avec des rencontres virtuelles, des photos ou en réalisant des audits.

Former les travailleurs sur l’ajustement de leur poste de travail

Actuellement, environ 5 % des entreprises ont des exigences de formation pour leurs télétravailleurs. Par contre, dans l’avenir, plus de 65 % prévoient investir dans la formation en utilisant principalement des outils disponibles sur l’intranet et des formations en ligne.

Établir un processus pour agir rapidement en cas d’inconforts.

Présentement, près de 10 % des entreprises ont une procédure en cas d’inconforts. Par contre, dans le futur 70 % prévoient en implanter une. Dans ce cas, il est essentiel d’avoir un processus efficace et connu des employés afin de faciliter la déclaration d’inconfort. Cela permet d’intervenir rapidement chez les employés afin de prévenir et d’éviter l’absentéisme.

Pour en savoir plus, consulter : 3 actions stratégiques en ergonomie pour le télétravail.

Cibler les enjeux liés au télétravail

L’augmentation du télétravail amène deux enjeux principaux pour nos clients en lien  avec l’ergonomie. Près de 20 % croient qu’il y aura une augmentation des demandes d’invalidité, tandis qu’environ 60 % considèrent que la gestion des demandes d’équipements et des questions des employés sur leur environnement de travail à la maison sera leur plus gros défi. Finalement, le principal frein anticipé par les entreprises sondées demeure les ressources financières.

En conclusion, la mise en place d’une politique de télétravail solide qui intègre les trois actions stratégiques, vous permet d’adresser les enjeux anticipés. Et en plus, vous positionnez votre organisation en mode proactif (vs réactif) à l’aide de processus robustes, vous permettant ainsi d’atteindre vos objectifs efficacement tout en sauvant temps et argent.

Pour en savoir plus sur le télétravail, visionnez le webinaire.

Retour aux articles